L’amour, ce n’est pas une émotion à l’eau de rose !

Qu’est ce que l’amour, ce ressenti si particulier qui peut nous conduire à toutes les folies et  qui inonde tout notre être à la simple pensée de la personne aimée ? Comment se manifeste-il, quels messages nous transmet-il, et comment s’explique-t-il ? Décryptons ce mystérieux sentiment… !

L’amour n’est pas une “vraie” émotion ; c’est une expérience émotive complexe, peut être même la plus complexe ressentie par l’Homme, et elle est composée de plusieurs émotions. On y retrouve souvent de la joie, du désir, de la tendresse, de l’estime, de l’attachement, mais aussi de la colère, du ressentiment ou un sentiment de vulnérabilité. C’est en cela que l’amour peut être notre meilleur comme notre pire allié. L’intensité du ressenti varie en fonction de chacun, et peut être faible, forte ou même obsessionnelle, mais dans tous les cas reste très difficile à contrôler !

Quelques soient les différentes expériences d’amour, ce qui définit le plus cette émotion complexe est le bonheur intense que nous procure l’être aimé. Cette affection profonde nous amène à rechercher une grande proximité avec ce dernier.

Nous considérons bénéfiques pour nous les personnes que nous aimons car elles semblent aptes à répondre à nos besoins affectifs.

L’amour est donc, au même titre que les autres émotions, un indicateur de besoins et d’aspirations et nous aide à remarquer les personnes pouvant avoir un impact positif sur notre vie. De nombreuses études ont même souligné le caractère curatif de l’amour sur différentes maladies. L’une d’entre elles, menée par des psychologues de l’université de Californie, souligne les effets apaisants de l’amour. En effet, prendre simplement par la main la personne qui fait battre votre coeur aiderait à soulager la douleur physique. Dans certains cas, il suffirait juste de regarder sa photo pour être apaisé !

L’amour se manifeste par des palpitations, une gorge nouée, des mains moites, ou encore une chaleur diffuse qui prend possession de tout notre buste. Ce sont tous ces signaux qui permettent notamment de différencier l’amour et l’amitié ! Outre ces chamboulements physiques, accompagné généralement par le désir, l’amour provoque aussi une foule de pensées motivées par le besoin de sécurité affective, et le corps subit une grand décharge hormonal. Endorphines, ocytocine et surtout testostérone, ces hormones se libèrent en masse lors de la rencontre avec l’être aimé et favorisent la désinhibition et la recherche de proximité. Ce cocktail produit ensuite de la dopamine, hormone phare de la « motivation » !

En parlant d’hormones, saviez-vous que c’est l’adrénaline qui vous procure ces papillons dans le ventre lorsque votre amour entre dans votre champ visuel ou alors rien qu’à sa pensée ? Ces “papillons” sont le résultat du stress que notre corps ressent. Le cerveau déclenche alors la production de l’adrénaline, qui chasse le sang de votre ventre, ce qui procurent ces picotements si particuliers !

Ce qu’il faut retenir concernant l’amour, c’est que cette émotion a pour but principal de nous aider à trouver une source qui saura satisfaire nos besoins émotionnels mais aussi physiques : il est donc bien moins naïf qu’on ne le pense…!