La fierté, moteur de notre bien-être

Parfois perçue comme un défaut à combattre lorsqu’elle est exprimée avec trop d’énergie, la fierté reste une émotion indispensable à notre développement personnel. Petite revue de cette émotion, plus complexe qu’on le ne pense !

 

La fierté est définie comme une émotion d’accomplissement, tout comme la joie et la satisfaction. Elle se ressent lors de la concrétisation ou du succès d’un projet lorsque nous y sommes personnellement impliqué. Elle peut aussi apparaître lorsque l’un de nos proches célèbre une réussite. La fierté peut néanmoins induire des comportements ou des actions exubérantes, d’excitation, qui peuvent mener à une sur-estimation du mérite personnel et nous encourageant à adopter une attitude complaisante vis-à-vis des autres.

En ce sens, la fierté est une émotion à double facette. La première, levier de motivation, donne l’envie et l’énergie de travailler dur, de se montrer créatif et d’atteindre le but qui signifie beaucoup pour nous. En effet, nous ne pouvons nier le lien entre la fierté et la persévérance. Une étude des chercheurs Williams et De Steno démontre que ressentir de la fierté nous motive à persévérer dans nos tâches, quel que soit leur niveau de difficulté ou de contraintes. Cette émotion participe donc de manière proactive à la construction de notre propre bonheur.

En revanche, l’autre versant de cette émotion est constitué d’arrogance et penche vers l’orgueil. Cet aspect a été souligné dans une autre étude menée par Ashton-James et Tracy. Les personnes sujettes à une fierté authentique voient leur niveau d’empathie augmenter, ce qui mène à davantage d’échanges, de compréhension envers autrui et par extension, augmente le bien-être ressenti. A l’inverse, les sujets orgueilleux, eux, ont tendance à se renfermer davantage…

Physiquement, la fierté est une émotion que l’on peut détecter à l’oeil nu : poitrine en avant, tête en arrière et léger sourire sont reconnus dans de nombreuses cultures comme étant les manifestations de la fierté. Adopter cette posture, quelques minutes seulement avant un entretien ou un évènement stressant, induit dans notre corps les effets positifs de la fierté et nous donne confiance en nous !

 

Aussi, la fierté est une émotion à ne pas négliger et à alimenter, comme pour tout, avec modération : il faut donc célébrer ses réussites, celles de son entourage et cultiver ses bienfaits pour booster nos capacités mentales et notre détermination !

 

Hodson (1998), Scherer & Tran (2001), Tran (2004)